Comment bien vivre l’après-césarienne ?


Comment bien vivre l'après-césarienne ?

Coucou (future) maman !

Comme vous le savez pour que bébé vienne au monde, il y a deux solutions : par voie basse ou par césarienne. Et lorsque l’accouchement se fait par césarienne, la remise sur pieds prend un peu plus de temps. On ne peut pas retrouver sa vie d’avant en un claquement de doigts ! Si je vous en parle c’est que j’ai connu cette situation et cela n’a pas été une partie de plaisir. A trop vouloir en faire, à ne pas se ménager assez, le corps nous rappelle qu’il faut se reposer. Que la césarienne soit programmée ou faite d’urgence, les précautions à prendre une fois bébé parmi nous sont les mêmes. Tout cela pour reprendre des forces et être sur le pont afin d’être présente pour bébé, notamment pour allaiter 😉

A partir de ma propre expérience, voici quelques petits conseils pour bien vivre l'après-césarienne. Cliquez pour tweeter

Le deuil de l’accouchement par voie basse

C’est vrai qu’avoir une césarienne, c’est un peu devoir faire le deuil d’un accouchement par voie basse. Etre triste et frustrée de ne pas avoir connu les sensations, les émotions des premiers cris de bébé et surtout de bébé déposé sur notre poitrine (c’est papa qui peut alors faire le premier peau à peau). Finalement, sur le moment, on ne s’en rend pas compte puisqu’on est entre les mains du chirurgien et ce n’est que par la suite qu’on réfléchit davantage. Alors au fil des jours et des semaines qui suivent, en plus du baby-blues s’il est là, il faut relativiser. Se dire que si une césarienne a été décidée c’est pour notre bien et que des tas de femmes au monde accouchent ainsi. Une raison de plus pour couvrir bébé de plus d’amour et le serrer davantage contre soi. Car le lien peut être décuplé. Et puis, une césarienne, c’est en quelque sorte la marque d’un accouchement dans la chair. Un souvenir…

Vous reposer le plus possible à la maternité

On l’oublie peut-être mais une césarienne c’est une opération chirurgicale. Votre utérus a été ouvert pour aller chercher bébé. Ce n’est pas rien ! Et une fois dans votre chambre à la maternité, vous procédez aux premiers soins de bébé. Vous l’allaitez. Vous tentez aussi de dormir. Vous étiez seule avant l’opération et après, vous êtes deux. Alors il faut réellement ne pas trop en faire. Faites le principal, à savoir occupez-vous de bébé et de vous. Et cela ne fera pas de vous une personne faible ou fragile. D’ailleurs, on a trop en tête l’image de la maman au top de sa forme le lendemain de l’accouchement. Alors que… NON ! Une maman qui vient d’accoucher, peu importe comment, ne sera pas forcément tirée à quatre épingles, il n’y a pas de schéma tout fait. Si la grossesse est fatigante, que l’accouchement est éprouvant et que les suites de l’accouchement nécessitent de s’occuper de bébé, la maman a le droit de se laisser aller : QU’ON SE LE DISE ! Alors repos. On s’en fiche que lors des visites à la maternité vous ne soyez pas maquillée, coiffée. D’ailleurs sincèrement, limitez les visites voire même demandez à votre Monsieur d’empêcher les visites. Ca vous fera du bien et vous découvrirez votre bébé.

Vivre l'après césarienne sur monpremierbebe.fr

Etre au calme à la maison

Le retour à la maison c’est un peu, voire même beaucoup le grand saut. Vous vous occupez de bébé sans équipe médicale derrière vous, sauf la visite d’une sage-femme pour vérifier votre cicatrisation, le poids de bébé et votre moral également. Elle répond à toutes vos questions. Pour ma part, elle a été d’une grande aide notamment sur l’allaitement. Une nouvelle maman ça a besoin d’être rassurée et même sur la cicatrisation d’une césarienne. En effet, il est conseillé de ne pas trop garder la station debout. Les quinze premiers jours, il faut souvent rester assise ou couchée. La cicatrisation peut démanger.

N'hésitez pas à interroger votre médecin au sujet du massage de la cicatrice. Cliquez pour tweeter

D’ailleurs si vous avez des points ou des agrafes, ils seront à retirer. Il semblerait que j’ai bénéficié d’une nouvelle technique avec aucun point ni aucune agrafe à l’extérieur. Au calme à la maison signifie aussi de ne pas se mettre à faire le ménage, les lessives… Il faut déléguer. Ne portez pas de charges lourdes.

Si un état de fatigue s’installe, parlez-en !

A la suite d’une grossesse, peuvent apparaître des troubles jamais connus comme des problèmes de thyroïde. Mon expérience a été très perturbante. Des problèmes thyroïdiens existent au sein de ma famille. Peut-être qu’un contrôle plus poussé de ma thyroïde aurait pu prévoir ces troubles durant ma grossesse. Mystère… Les données contrôlées par prise de sang pour comprendre mon état de fatigue suite à mon accouchement ont montré une hyperthyroïdie. Je ne parvenais plus à marcher puisque j’avais des maux articulaires et musculaires. Tous les membres de mon corps étaient douloureux. La cicatrisation de la césarienne se rappelant à mon bon souvenir, j’avais une accumulation des douleurs. Marcher aurait pu me faire du bien mais c’était tout l’inverse. Ce n’est qu’au bout de trois mois que j’ai compris ce que j’avais. Alors, écoutez-vous et parlez de votre état surtout ! De plus, sachez que l’association Cesarine – www.cesarine.org – offre aussi soutien et écoute sur ce sujet. Et s’il vous plaît, bien que vous ayez envie de retrouver votre silhouette d’avant-grossesse, ne sautez pas sur des exercices d’abdominaux ou des footings. Demandez conseil à votre médecin pour savoir quand reprendre une activité sportive.

Une césarienne n'est pas insurmontable. Cliquez pour tweeter

Il faut simplement vous écouter et penser à vous et à ce bébé que vous allez découvrir. Vous devez vous préparer durant la grossesse à une possible césarienne. Evidemment se retrouver réellement dans la situation de césarienne change la donne et les sentiments. Il faut alors relativiser bien que les sensations aillent à mille à l’heure. Et si vous envisagez une autre grossesse après ça, il est fortement conseillé d’attendre de douze à dix-huit mois avant de remettre le couvert 😉

Comme d’habitude n’hésitez pas à laisser un commentaire…

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.