La cholestase durant la grossesse, parlons-en…


La cholestase durant la grossesse, parlons-en...

Coucou futur(e) maman et futur papa !

Chaque grossesse a ses particularités. En effet, certaines se passent tranquillement et d’autres nécessitent plus de surveillance. La cholestase implique de prendre des précautions. Comme d’habitude, c’est à Samra Seddik, sage-femme, qui est déjà intervenue plusieurs fois sur le blog, que j’ai posé des questions sur le sujet.

La particularité du prurit de la cholestase est sa localisation : mains, pieds, et le fait qu'il soit insomniant. Click To Tweet

 

Monpremierbebe.fr : Qu’est ce que la cholestase ? A quel moment de la grossesse peut-elle se présenter ?
Samra Seddik : La cholestase est un dérèglement du foie, induit par la grossesse et qui apparaît au 3ème trimestre. Cela s’explique par l’augmentation des sels biliaires dans le sang.

 

Monpremierbebe.fr : Comment se manifeste-t-elle ?
Samra Seddik : Elle se manifeste par un prurit très important, surtout au niveau des mains et des pieds, et qui empêche la patiente de dormir.

 

S’interroger sur des changements de lessives, problèmes de puces…

Monpremierbebe.fr : Faut-il craindre lorsqu’une maman ressent des démangeaisons ?
Samra Seddik : Lorsqu’une maman ressent des démangeaisons, ce n’est pas toujours une cholestase. Si la maman se gratte, il faut déjà se demander si elle n’a pas changé de lessive. De plus, a-t-elle consommé quelque chose de particulier et d’allergisant ? On peut aussi penser aux puces ou autres dans son lit, à la gale qui est en recrudescence. Par ailleurs, la particularité du prurit de la cholestase est vraiment sa localisation : mains, pieds, et le fait qu’il soit insomniant.

 

Monpremierbebe.fr : Quelles sont les conséquences sur la maman et sur le foetus ?
Samra Seddik : Sur la maman, c’est juste la forte gêne occasionnée par le prurit. Et les insomnies, le mal-être qui en résultent. Pour le bébé par contre ça peut être plus grave, dû à l’augmentation des sels biliaires qui passent aussi dans sa circulation : prématurité, mort foetale, détresse néo-natale...

 

Monpremierbebe.fr : Comment une future maman ayant une cholestase doit-elle être suivie ?

Samra Seddik : On va surveiller la grossesse dès la pose du diagnostic. Ainsi un traitement médicamenteux efficace visant à diminuer les sels biliaires va être mis en place. De plus, nous réalisons des prises de sang très fréquentes pour évaluer l’évolution de ces sels biliaires. La surveillance est hebdomadaire voire pluri hebdomadaire avec le rythme cardiaque foetal par des monitorings. On prête un grand intérêt aux mouvements actifs foetaux. A une époque, on déclenchait toutes ces mamans à 37 semaines d’aménorrhée. Aujourd’hui on attend plus longtemps, voire jusqu’au terme si il n’y a pas de facteurs négatifs associés, grâce à l’efficacité des traitements.

Les mécanismes ne sont pas très bien connus

Monpremierbebe.fr : Si la cholestase apparaît pour une première grossesse, apparaît-elle forcément pour les suivantes ?

Samra Seddik : Si une maman l’a eue pour une première grossesse, cela ne veut pas dire systématiquement qu’elle l’aura pour les autres grossesses. Néanmoins le risque de récidive reste plus élevé.

 

Monpremierbebe.fr : Le mot de la fin…

Samra Seddik : Il y a plus de risques chez les patientes enceintes de jumeaux. Le risque est légèrement plus élevé chez les patientes ayant eu recours à la PMA, et également dans certaines populations (Amérique du Sud). Les mécanismes ne sont pas très bien connus, mais il semble qu’il y ait des influences hormonales et génétiques. La cholestase peut par exemple réapparaître lors d’une prise de contraception orale. A partir du moment où on dépiste la cholestase, on déclenche le travail si les prises de sang ne montrent pas d’amélioration malgré le traitement. Mais aussi si la patiente continue à se gratter (sans amélioration clinique) et si les monitos montrent que le bébé n’est pas très en forme.

 

Merci à Samra Seddik pour sa disponibilité. N’hésitez pas à écrire à contact@monpremierbebe.fr si vous souhaitez que soient traités des sujets précis avec l’expérience de Samra.

 

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *