Couches lavables ou couches jetables ? Telle est la question !


Couches lavables ou couches jetables ? Telle est la question !

Coucou (future) maman !

Quand on devient maman pour la première fois, on découvre (ou redécouvre si on a déjà eu à garder neveux, nièces…) les couches. L’évidence, me direz-vous, est la couche jetable : Pampers, Huggies… ou Toujours de chez Lidl. Pourtant la couche lavable tient aussi son rang. Alors que choisir ? Voici ici quelques informations sur ces deux types de couches.

Couche lavable ou jetable pour bébé ? Chacune a qualités et défauts. Cliquez pour tweeter

La couche jetable : facile, absorbante mais chère ?

Elle est réputée pour être absorbante et offrir plus de sécurité que la couche lavable. Les marques sont nombreuses, la plus célèbre étant Pampers avec sa déclinaison de gammes. J’ai pour ma part essayé les modèles de chez Lidl (avec un prix intéressant) et j’en suis satisfaite. Attention, cela n’est pas une vérité générale, à chacun de faire le test. Les premiers mois, on change énormément bébé donc ce type de couche est forcément très pratique : et hop à la poubelle. Pas très écolo’, elle met des centaines d’années pour se dégrader. Du côté du bio, elle contient des produits chimiques qui peuvent causer des allergies chez certains enfants. Néanmoins on ne peut pas ignorer qu’elle mette bébé à l’aise puisque très absorbante (selon la marque choisie).

La couche lavable : bonne pour l’écologie ?

La couche lavable ne cesse d’évoluer. Elle est considérée comme étant chère mais l’achat se fait pour le long terme puisque le principe est de laver et de réutiliser encore et encore… et encore ! A travers des témoignages, j’ai cru comprendre que la marque Hamac était idéale. Il faut donc prévoir un stock d’avance. Les modèles sont utilisables jusqu’à ce que l’enfant soit propre. Des lots sont la plupart du temps proposés, d’ailleurs ils sont très pratiques afin d’avoir de quoi faire, le temps que les couches lavées puissent sécher. Mais le sèche-linge peut faire gagner du temps, quand l’étiquette autorise ce mode de séchage… Des modèles existent pour être utilisés dés la naissance. La couche lavable n’empêche pas les rougeurs sur les fesses de bébé mais serait bonne pour l’écologie malgré l’insert jetable qu’elle peut comprendre. Cependant les bémols concernent le temps passé à laver les couches sales, l’usure des élastiques tout comme des matières et bébé peut être gêné par l’humidité.

Le budget consacré aux couches n'est pas négligeable alors autant faire le bon choix ! Cliquez pour tweeter

Dans les deux cas, les fuites de selles ou d’urine peuvent forcément avoir lieu. De plus, choisir l’un ou l’autre n’empêche pas de devoir changer rapidement  les fesses de bébé une fois que la couche est souillée. Il faut être vigilant quant aux irritations. Surtout, la couche ne doit pas être trop juste ou trop large. Vous pouvez tenter les deux solutions afin de choisir celle que vous trouverez la plus adéquate et pratique. Le budget consacré aux couches n’est pas négligeable alors autant faire le bon choix !

Et vous qu’avez-vous choisi pour bébé ou que comptez-vous choisir ? Habituée des jetables, j’aurais bien tenté les couches lavables pour ma part, jamais trop tard je crois 😉

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.