Ces instruments aidant l’accouchement


Ces instruments aidant l'accouchement


Coucou (future) maman et (futur) papa !

Lors de l’accouchement, des instruments aidant à la délivrance existent, quand l’expulsion n’apparait pas possible naturellement. Cela est le cas si la maman pousse depuis trop longtemps (plus de 40 minutes) ou encore si le coeur du bébé fatigue et que pousser davantage encore est risqué. Samra Seddik, sage-femme, nous donne des détails.

Pour aider la naissance : ventouses, forceps, spatules Cliquez pour tweeter

Les ventouses 

Ce mécanisme fait une aspiration douce pour donner un coup de pouce à la naissance. Bébé doit être bien engagé et ses cheveux visibles. Il ne suffit pas de grand-chose pour que la naissance ait lieu. On l’utilise en cas de souffrance foetale. Certains gynécologues l’emploient pour aider l’engagement dans le bassin si bébé est haut. Cela se fait sans forcer avec une maman qui continue à pousser. A l’époque, il s’agissait de grosses ventouses métalliques avec une importante force d’aspiration pouvant faire mal au bébé. Cela a évolué en même temps que l’obstétrique et l’intérêt porté au bien-être foetal. Maintenant ces ventouses sont petites, en plastique, à usage unique avec de la mousse. La conséquence de leur utilisation est l’apparition de bosses sur la tête pouvant aussi arborer une forme plus allongée. Cela se résorbe dans les heures après l’accouchement. On peut administrer du Doliprane à bébé et il n’y a pas de conséquence physique pour maman.

Forceps et spatules

Les forceps et les spatules sont similaires. Il s’agit de grosses cuillères métalliques qui sont posées de part et d’autre de la tête de bébé, au niveau de ses joues. Elles sont employées si bébé est trop haut dans le bassin. La tête va alors être orientée et il y aura une sorte de traction en même temps que maman continuer à pousser. Dans le cas d’une souffrance foetale, ces instruments sont aussi utilisés si la tête est engagée et qu’il est trop tard pour réaliser une césarienne. Un médecin choisit d’utiliser spatules ou forceps selon ses habitudes et sous péridurale ou alors sous anesthésie locale. En effet, déchirure ou épisiotomie sont souvent causées. Concernant bébé, des marques rouges peuvent apparaître au niveau des joues. On veille alors à lui administrer du Doliprane si besoin et à surveiller qu’il n’y ait pas de fracture. 

Un grand merci à Samra pour sa disponibilité afin de répondre à mes questions. Comme d’habitude ! 

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.