Etre une maman imparfaite tout simplement


Etre une maman imparfaite tout simplement

Coucou (future) maman et (futur) papa ! 

On dit que la perfection n’existe pas. Depuis que les réseaux sociaux sont là, l’adage a quelque peu changé, tant les photographies et les anecdotes partagées semblent… parfaites ! Cependant en coulisse, on ne sait pas vraiment ce qui se passe réellement. A l’heure de l’ère du “je partage tout”, il faudrait tout de même émettre un bémol car on ne partage le plus souvent que le beau. Cependant qui nous parle des moments d’imperfection ?

Etre une maman imparfaite c'est se laisser le droit à l'erreur Click To Tweet

Lâcher prise : être imparfaite

Il y a des jours où le “être tirée à quatre épingles” est un petit-déj’ pris à midi et une journée passée en pyjama, mettant Mimi à la pâte à modeler pour avoir une bonne heure pour moi. Il y a des jours où en rentrant du travail, le dîner se résume à un sandwich au fromage pour tout le monde. Parce qu’il y a des jours où peu importe que je sois à la maison sur les tâches ménagères (ou alors devant mes articles) ou au boulot à l’extérieur, j’ai juste envie de REPOS ! Qui dit REPOS dit forcément de laisser certaines choses de côté. Ainsi le linge sera plié plus tard, la machine à laver en retard tournera demain. Les repas équilibrés attendront. Ca s’appelle lâcher prise. On a le droit après tout, qui a dit qu’il fallait être parfaite quand on est une maman ?!

Ouais… mais on culpabilise un peu quand même

Et puis dans notre moment de REPOS, on se retrouve à passer de réseau social en réseau social : Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram… tout y passe. Un premier compte nous amène vers un second, etc. Sauf que lorsque l’on clique sur ce compte quasi parfait avec une maman super healthy, à la maison impeccable et aux textes venant louer des enfants et un époux parfait, on se met à culpabiliser. Tout à coup, on rêve presque d’une autre vie sans se rappeler que sur les réseaux sociaux, on préfère partager le meilleur que d’exposer le pire. Alors, il est primordial de ne pas prendre toutes les publications de ces réseaux pour argent comptant.

Ceci était juste un petit article d’humeur. Parce que lorsqu’on est maman pour la première fois, surtout au cours des premiers mois, on peut vite se sentir débordée. En effet, il y a trop de choses à gérer, surtout si il n’y a pas d’aide extérieure. On se met la pression et il y a un risque d’explosion. Alors soyons imparfaites et focalisons-nous sur l’essentiel. Le reste attendra demain… Sur ce je file regarder Netflix 😉

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *