Pourquoi le périnée est-il important ?


Pourquoi le périnée est-il important ?

Coucou (future) maman et (futur) papa !

Le périnée, on découvre parfois son existence au moment de la grossesse. Petit filou, il nous cause des désagréments quand il est malmené. Pour en parler j’ai sollicité Chaima Eslama, à Rabat. Elle est kinésithérapeute spécialisée en périnatalité et en uro-gynécologie.

Il n’y a pas que la grossesse qui fragilise le périnée Cliquez pour tweeter

Monpremierbebe.fr : Dans un premier temps, pourriez-vous vous présenter aux lecteurs et lectrices ?

Chaima EslamaJe suis belgo-marocaine, j’ai 29 ans. C’est à Rabat que j’habite depuis cinq ans. Cela fait aussi cinq ans que j’accompagne futures et jeunes mamans dans l’aventure de la maternité. Je suis également maman d’une petite Louna qui a 6 mois. Devenir maman m’a permis d’être encore plus proche de mes patientes. Je les comprends mieux.

Le périnée : un muscle

Monpremierbebe.fr : Comment définir précisément le périnée ?

Chaima Eslama : Il est important de situer le périnée. Le périnée est un muscle qui se trouve à la base du bassin. Il nous permet d’être continent. Donc c’est grâce à lui qu’on arrive à arrêter un jet d’urine dans les toilettes. Faites le test : asseyez-vous confortablement et contractez ce muscle comme pour retenir un gaz ou un jet d’urine. Il permet aussi de soutenir les organes du petit bassin (la vessie, l’utérus et le rectum). 

Monpremierbebe.fr : Le périnée est-il fragilisé uniquement durant la grossesse ?

Chaima Eslama : Durant la grossesse, ce muscle va subir beaucoup de pression qui vient d’en haut (le bébé et tout le packaging qui va avec). Cela va énormément le fragiliser. Autre point important il n’y a pas que la grossesse qui fragilise le périnée. Les sports d’impact, le surpoids, certaines maladies. Les patientes toussant beaucoup vont aussi impacter le périnée en raison des hyperpressions abdominales… La faiblesse du périnée et ses pathologies sont les conséquences. Par ailleurs, pendant la grossesse, les muscles de l’abdomen vont en prendre un coup. Le transverse qui est un muscle profond et qui gaine la taille va se fragiliser pendant la grossesse. Il y aura un écartement des grands droits (les fameuses tablettes de chocolat). Un diastasis aura lieu.

Après l’accouchement… La rééducation

Monpremierbebe.fr : Lors d’une grossesse, la rééducation se fait-elle rapidement après l’accouchement ? 

Chaima Eslama : C’est intéressant de faire quelques petites contractions du périnée, le lendemain après l’accouchement. Il y a deux buts derrière cette exercice. Cela sert à accélérer la guérison de l’épisiotomie ou la déchirure. Il y a aussi la récupération au mieux de la commande musculaire pour préparer la rééducation. Sinon je conseille de mettre des coldpacks (poches froides) au niveau du périnée et/ou des padsicles. Ce sont des tissus en coton bien froids imbibés de gel d’aloe vera et d’hydrolat d’hamamélis qu’on va utiliser comme des serviettes hygiéniques. Par ailleurs, la rééducation chez le kiné ou la sage-femme se fait six semaines après un accouchement par voie basse. Après une césarienne, ce sera huit semaines. 

Le périnée et la rééducation

Monpremierbebe.fr : Comment se passe précisément la rééducation du périnée ?

Chaima Eslama : Au début on donne beaucoup de conseils d’hygiène de vie. Car malmener son périnée peut conduire à des problèmes. C’est notamment le cas quand on se retient longtemps avant d’aller aux toilettes. Après les conseils, vient le temps des exercices en manuel. Ça se passe comme chez le gynécologue. Est réalisé un toucher vaginal et la patiente doit contracter autour des doigts. Il y a aussi des exercices de contractions rapides pour travailler la réactivité, des exercices pour le rendre endurant. On fait beaucoup de séances avec des images. Par exemple, imaginez votre périnée comme une fleur. En contractant visualisez les pétales de cette fleur se refermer. Si besoin, une sonde est utilisée. C’est un capteur muni de deux électrodes et un petit courant passe pour faire contracter le périnée. Cet outil est généralement utilisé quand la patiente a un périnée faible ou qu’elle ne sait pas contracter son périnée. Avec la sonde on peut faire du biofeedback. Ainsi, les électrodes enregistrent la contraction et on visualise cela de manière graphique sur écran. 

Monpremierbebe.fr : Quel est le risque de ne pas faire de rééducation ? 

Chaima Eslama : C’est de développer plus tard des problèmes de fuites urinaires et/ou des descentes d’organes. On doit prendre soin de son périnée après chaque accouchement. Ce muscle mérite qu’on lui donne de l’attention.

Et la maman sportive et les hommes…

Monpremierbebe.fr : Est-ce qu’une maman sportive récupère plus vite ?

Chaima Eslama : Effectivement, elle va récupérer beaucoup plus facilement sa sangle abdominale. Concernant le périnée, cela va dépendre du sport qu’elle a pratiqué. Si c’est de la nage alors il n’y a pas d’hyperpression abdominale. Donc le périnée n’a pas été trop sollicité. Dans le cas du running – à chaque impact il y a une hyperpression au niveau du périnée – les chances sont plus grandes qu’après son accouchement elle ait des problèmes voire plus que d’autres. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il y a des sports qui sont plus à risque que d’autres pour le périnée.

Monpremierbebe.fr : Les hommes sont-ils aussi concernés par la rééducation du périnée ?

Chaima Eslama : Oui, mais pas pour les mêmes raisons. La rééducation est prescrite à la suite d’interventions au niveau de la prostate. En effet, dès qu’on l’enlève, les hommes peuvent souffrir d’incontinence urinaire. Malheureusement je n’en vois pas beaucoup au Maroc car c’est très délicat pour eux de faire cette rééducation. Cependant cela n’est pas le cas en Belgique où je pratiquais avant.

Monpremierbebe.fr : Enfin quel conseil donneriez-vous à nos lectrices futures mamans ou tout juste mamans ? 

Chaima Eslama : Mon conseil aux futures et jeunes mamans est de ne pas aller plus vite que la musique. Il ne faut pas être pressée de retrouver son corps et faire donc n’importe quoi. Prenez soin de vous et passez d’abord par la case rééducation pour travailler les muscles profonds. Ensuite reprenez une activité sportive tout en douceur.

Un grand merci à Chaima Eslama pour sa disponibilité. Vous pouvez la retrouver sur son site kinosteo.ma et sur son compte Instagram chaimaeslama_physio

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.