Pourquoi devriez-vous privilégier la motricité libre pour bébé ?


Pourquoi devriez-vous privilégier la motricité libre pour bébé ?

Coucou (future) maman !

Quand j’étais enceinte de Mimi, j’avais fait une liste d’un tas d’accessoires à avoir absolument, comprenant notamment transat et parc. Finalement au fil des mois, passant de la théorie à la pratique, je me suis rendu compte que le meilleur était de laisser bébé libre de ses mouvements. A mon tour maintenant de vous convaincre que pour votre bébé aussi ce sera le meilleur 😉

La motricité libre c'est laisser bébé libre de ses gestes : LI-BER-TE !!! Click To Tweet

Ni transat, ni parc, ni trotteur…

Tentants ces accessoires proposés dans les commerces pour… cloisonner bébé. Pourtant, ils ne sont pas indispensables et entravent même ses gestes. Par exemple, le transat place bébé dans une position précise que vous choisissez en inclinant le dossier. Bébé est attaché et reste figé en gesticulant mains et jambes : et s’il avait envie d’être sur une couverture sur le sol à regarder le ciel, le plafond ou les étoiles ? Il expérimentera alors de se mettre sur le ventre… Quant au parc, on y place souvent des jouets afin d’occuper bébé. Pratique quand on veut se doucher et que l’on souhaite “bloquer” bébé. Autant le mettre dans son lit tout simplement. Et le trotteur… il empêche bébé d’évoluer puisqu’il est assisté et donne l’impression qu’il marche. Il reste dans cette position debout causant une démarche artificielle. Une fois sans trotteur il devra apprendre à chuter et se relever.

Transat, parc et trotteur : évitez-les pour une motricité libre Click To Tweet

La motricité libre ? Comment ? Pourquoi ?

Très simplement, la motricité libre consiste à laisser bébé libre de ses mouvements. On ne lui apprend pas à faire comme çi ou comme ça mais on le laisse juste faire comme il veut. Laisser un nourrisson sur le dos sur une couverture, sur le sol pour moins de risque de chutes est l’une des actions de la motricité libre. Il va produire tous les gestes qu’il voudra. Il va explorer sans votre aide et faire sa propre expérience. Viendront les moments où il voudra ramper, se mettre à quatre pattes, se mettre debout et faire ses premiers pas. Vous ne pouvez pas être sans cesse derrière de toutes les manières. Choisir la motricité libre c’est le laisser avoir confiance en lui et avoir confiance en vous. Bébé sera stimulé par cet environnement qu’il se sera lui-même créé. Evidemment il faudra veiller à sécuriser l’espace où il évoluera pour écarter les dangers.

La motricité libre c'est laisser bébé se mouvoir comme il veut Click To Tweet

 

Evidemment on ne se rend compte de la motricité libre que lorsqu’on se retrouve avec un bébé. A la maison, on a alors rangé le transat utilisé seulement quelques fois et revendu le parc acheté d’occasion qui n’a que très peu servi. Quant au trotteur, c’était déjà non 😉 . Et en grandissant Mimi monte seule sur des chaises d’adulte, en descend et dit “non” pour notre aide… Libérée, délivréééée !

Alors chez vous, comment ça se passe ? Plutôt motricité libre ou pas du tout ? Dites moi tout 😉

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *