La question qui fâche : “tu n’es toujours pas enceinte ?”


La question qui fâche : "tu n'es toujours pas enceinte ?"

Coucou (future) maman !

Je parie que cela a déjà dû vous arriver : une, deux… voire des dizaines de fois. A la longue, vous n’avez plus du tout envie de croiser les personnes qui prononcent cette fameuse question : “tu n’es toujours pas enceinte ?”.

Mais tu seras enceinte quand ?! Une question qui fâche... Cliquez pour tweeter

Pourquoi vous demande-t-on cela ? 

La curiosité est un vilain défaut et cette question sur votre grossesse est de l’ordre du personnel, de l’intime. Lorsque ce sont des proches faisant partie de votre famille ou des amies de longue date, vous oscillez entre ne pas (ou plus) relever et mettre les points sur les i. Lorsque ce sont des connaissances ou des inconnus ne connaissant rien de vous, les choses peuvent changer. Vous n’acceptez pas cette indiscrétion, ce manque de délicatesse et cette intrusion dans votre vie et plus précisément aussi dans votre vie sexuelle (c’est vrai après tout, hein !). Pour vous lancer un “tu n’es toujours pas enceinte” , les gens qui vous entourent se disent notamment à votre sujet :

  • elle est en couple depuis si longtemps et n’a toujours pas d’enfant,
  • toujours célibataire et pas d’enfant,
  • elle se fait quand même vieille mais à quand un enfant !

Et de votre côté, la remarque vous… marque. Ils ne se focalisent que sur ce qu’ils voient et ils ne savent pas que derrière tout ça il y a certainement des choses qui se cachent. Ils ne savent pas ce que vous vivez !

Comment réagir ?

Forcément, à cette question il peut y avoir un tas de réponses :

  • célibataire, vous ne comptez pas faire un enfant toute seule,
  • pour l’heure vous êtes bien à deux, en couple, en amoureux et n’êtes pas prêts à être parents,
  • votre vie professionnelle est votre seul objectif,
  • l’idée d’avoir des enfants n’est pas faite pour vous,
  • vous avez des difficultés pour être enceinte et avez même recours à des traitements.

Choisissez de dire la vraie raison et les curieux et indiscrets se tairont pour toujours 😉 L’ironie est aussi une solution : “quand on passera à l’action avec monsieur, on te tiendra au courant !”. Discutez également avec la personne pour lui indiquer que cela est de l’ordre du privé. Petite anecdote : par le passé, une connaissance m’avait dit “tu n’as pas envie d’avoir d’enfants ? Et ton mari ? Tu sais les gens doivent se poser des questions quand même...”. J’ai mis un STOP à cette discussion expliquant que c’était un sujet très personnel, que les gens n’avaient pas leur mot à dire et ajoutant “et si j’étais malade, stérile… tu y as pensé ?”. Cette personne ne m’a plus rappelée depuis 😉

Je ne le dirai jamais assez mais en tant que maman, future maman et femme souhaitant être maman, nous avons en commun bien souvent les mêmes épreuves, réflexions… Surtout pour un premier bébé, une première grossesse, un premier accouchement… Alors parlons-en. Envoyez-moi vos doutes, vos préoccupations, vos sentiments par mail sur contact@monpremierbebe.fr mais aussi en m’écrivant juste ci-dessous en commentaire. A très vite 😉

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.