Sabrina Larose, consultante en périnatalité : “La dépression post-partum est tabou.”


Coucou (future) maman et (futur) papa ! 

Consultante en périnatalité, Sabrina Larose accompagne notamment les parents au sujet de la dépression post-partum. Elle a aussi d’autres cordes à son arc dont elle nous parle dans cette interview.

 

J’ai décidé d'accompagner post-partum donc après la naissance. Click To Tweet

 

Monpremierbebe.fr : Qui est Sabrina Larose ?
Sabrina Larose : Habitant en Moselle, j’ai 38 ans et suis la fondatrice et dirigeante de Sabrina Larose Conseil. J’interviens en tant que consultante en périnatalité et ludocoach (praticienne EnCefal®) auprès de mes clients. Au niveau des entreprises, je suis formatrice en Management du Bien-Etre. En dehors de mon travail, je suis aussi une épouse et une maman de 3 enfants (11, 7 et 6 ans).

Un manque d’accompagnement après la naissance

Monpremierbebe.fr : Consultante en périnatalité, à quoi cela correspond-il ?
Sabrina Larose : Une consultante, dans le cadre d’une définition générale, est une spécialiste appelée par un client ou une entreprise pour aider à préparer un projet, à analyser des moyens ou à proposer des solutions face à un problème précis. Quant au mot “périnatalité”, il renvoie à ce qui entoure la naissance. Donc consultante en périnatalité est une personne ressource qui apporte de l’information et du soutien aux femmes enceintes, jeunes mères ou couples. Pour ma part, j’ai décidé de faire de l’accompagnement post-partum donc après la naissance. C’est souvent à cette période que les jeunes mamans (et les jeunes papas) sont plus démunies et en manque d’informations, de conseils. Il y a un vrai manque au niveau de l’accompagnement après la naissance et, je pense que je peux apporter énormément avec mon savoir ainsi que mes compétences afin que cette période soit la plus sereine possible.

 

Monpremierbebe.fr : Quels accompagnements proposez-vous précisément ?
Sabrina LaroseJe propose 3 types d’accompagnements :

  • sur la prévention de la dépression post-partum, nous sommes sur la confiance en soi et l’estime de soi,
  • pour le papa, on est sur du coaching afin que le père trouve sa place, soutienne et protège sa conjointe,
  • afin d’aider les femmes à vivre et concilier pleinement leur vie de Femme, de Mère et leur vie professionnelle (à trouver un équilibre).

Même papa a des symptômes de dépression post-partum

Monpremierbebe.fr : Vous êtes aussi bien aux côtés de mamans que de papas, est-ce que de manière générale tous sont accompagnés de manière “égale” ?
Sabrina Larose : 
C’est difficile comme question, étant donné que les mamans et les papas n’ont pas vécu la même chose au niveau de la grossesse ou encore de l’accouchement. Je n’accompagne pas deux personnes de la même manière car chaque personne est différente. Je les accompagne par contre avec le même professionnalisme et la même passion, à chaque fois sans forcément employer les mêmes techniques.

Les mamans ont beaucoup de poids sur leurs épaules et cela peut être difficile à gérer. Click To Tweet

 

Monpremierbebe.fr : Parlons à présent d’un point important, le baby blues puis la dépression post-partum. Est-on assez informé sur cet aspect “douloureux” après la grossesse ?
Sabrina Larose : D’abord je voudrais refaire un point sur le baby blues et la dépression post-partum. Le baby blues (ou encore dit syndrome du 3ème jour) apparaît chez la mère dans les premiers jours qui suivent l’accouchement. Il est généralement passager et dure de quelques heures à 15 jours. Alors que la dépression post-partum peut se manifester à tout moment pendant l’année de l’accouchement. Il s’agit d’une dépression beaucoup plus grave. Les hommes peuvent aussi développer des symptômes dépressifs post-partum. Je pense que nous sommes mieux informés au niveau du baby blues car jusqu’à maintenant, le séjour à la maternité, dure environ 5 jours (voir moins 3 jours en fonction). Cela permet à la maman d’être entourée du personnel médical (sage-femme, aide soignante, etc…). Pour la dépression post-partum, qui se déclare bien après, beaucoup de mamans n’osent pas encore en parler. Le sujet est tabou. La femme est vue ou doit être une « super working girl », qui peut tout faire. Elle doit allier sa nouvelle vie de maman tout en étant une femme belle et désirable pour son conjoint et enfin travailler. Les mamans ont beaucoup de poids sur leurs épaules et cela peut être difficile à gérer.

Les langues commencent à se délier par rapport à la dépression, il ne faut pas que les mamans hésitent à en parler, à consulter. Click To Tweet

La méthode EnCéfal®

Monpremierbebe.fr : Comment préparez-vous les mamans à faire face ?
Sabrina Larose : Pour bien les préparer par rapport à la dépression post-partum, il faut commencer les séances en sortant de la maternité. Certes, c’est un peu compliqué car elles ont autres choses à penser en sortant de la maternité, mais plus c’est pris tôt, mieux c’est. Pendant les séances, nous allons travailler sur l’estime de soi et la confiance en soi, en parlant (avec le côté psychologique) mais aussi en jouant grâce à la méthode Encefal®.

 

Monpremierbebe.fr : Vous utilisez la méthode ENCEFAL®, qu’est-ce que c’est ?
Sabrina Larose : 
La méthode EnCéfal® a été mise au point par Elisabeth Grimaud, Docteur en psychologie, avec la collaboration d’un laboratoire CNRS, le CeRCA à Tours. C’est une méthode scientifique et son efficacité a été prouvée. Elle veut dire : Entraînement Cérébral Fonctionnel par les Activités de Loisirs. Une forme d’entraînement des fonctions du cerveau par les jeux. Cela veut dire qu’on travaille, mais on s’amuse… ou qu’on s’amuse, mais on travaille aussi ! Avec les séances individuelles, la méthode EnCéfaL® permettra d’améliorer les capacités cérébrales mais aussi de développer l’optimisme. De quoi être plus agile intellectuellement, plus fort psychologiquement et plus heureux au travail et dans la vie de tous les jours.

 

Monpremierbebe.fr : Vous êtes également aux côtés des entreprises, des collectivités… Sont-elles mal informées ?
Sabrina LaroseAu niveau des entreprises, des collectivités, je suis formatrice. J’interviens sur le bien-être au travail, sur la prévention des risques psycho-sociaux et comment gagner en efficacité. Dans un projet proche, j’aimerais m’occuper des mamans directement dans les entreprises. Il s’agira pour leurs employeurs d’offrir une de mes prestations afin de montrer qu’ils prennent soin d’elles.

 

Monpremierbebe.fr : Enfin comment vous contacter si l’on souhaite vous consulter ?

Sabrina Larose : On peut me contacter par mail à sabrinalaroseconseil@gmail.com mais aussi par téléphone au 06 33 32 93 13. Il y a aussi la page Facebook “Sabrina Larose Conseil“.

Sabrina Larose a dernièrement fait une conférence pour un colloque organisé par L’Univers de Sylety. Elle anime des ateliers pour l’association AFEP en ce moment. Un atelier Beau Bien Bon est aussi prévu pour le 12 avril. Une belle actualité pour elle 🙂

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *