11 modes de garde pour confier votre bébé de 0 à 3 ans


11 solutions pour faire garder votre enfant

Coucou (future) maman !

Quand on est maman et papa et que l’on doit absoooooooolument faire garder bébé, on se retrouve souvent dans une véritable impasse. Alors ayant moi-même passé cette étape pour finir en halte-garderie (pas moi hein mais Mimi 😉 ) je partage avec vous 11 modes de garde pour confier votre bébé !

11 modes de garde pour confier votre bébé de 0 à 3 ans : grands-parents, crèche, assistante maternelle... Click To Tweet

1 – Maman arrête de travailler ou papa !

Qu’on se le dise, il faut avoir les moyens financiers pour se le permettre. C’est certain que cette décision n’est pas à prendre à la légère car un tas de facteurs (et de factures) rentrent en jeu. On peut aussi ajouter à cela la question de l’épanouissement personnel en décidant de se consacrer à son foyer entièrement, face à la routine. Certaines personnes ont besoin d’avoir un quotidien professionnel hors des murs de la maison et d’un autre quotidien familial avec bébé. Cependant qu’on se réjouisse, il est possible de ne plus être salarié d’une société et d’ouvrir son propre business… Pour l’exemple, je ne travaille plus en salariée mais suis rédactrice auto-entrepreneur. Néanmoins cela se combine avec une place en halte garderie le lundi et le vendredi, de 9h à 17h.

2- Grands-parents : à l’aide

Quand ils ne sont pas loin, ils sont d’une aide précieuse. Si les grands-parents sont retraités, ils accepteront peut-être de jouer les nounous le temps que bébé grandisse et aille à la maternelle. Cependant les grands-parents ont aussi leur vie personnelle et n’auront pas forcément envie de courir derrière leur petit-enfant même s’ils l’adorent ! C’est vrai qu’on peut les solliciter mais ne pas en abuser surtout !

3- La crèche collective

La crèche collective est un trésor ! Il faut faire un dossier pour prétendre à une place déjà au commencement de votre grossesse, même si bébé n’est pas encore là. Tous les parents (ou presque) rêvent d’une place en crèche collective. Sur place se trouve tout un personnel formé. Vous avez des horaires d’ouverture et de fermeture à respecter donc il est nécessaire de vous organiser sur un plan professionnel afin que cela colle avec votre emploi du temps. Le petit hic des crèches serait les maladies que les enfants se transmettent mais l’avantage est justement que les enfants se rencontrent, jouent ensemble et apprennent la vie en groupe. Mais attention, le nombre de places est très faible.

4- La crèche familiale

Ce type de structure encadre des assistantes maternelles agréées qui gardent des enfants de moins de 3 ans chez elles. Elles ont accès à la crèche. Malheureusement la crèche familiale a peu de places pour beaucoup de demandes comme pour la crèche collective et la halte-garderie

5- L’assistante maternelle agréée chez elle

Les assistantes maternelles ont un agrément pour recevoir un nombre précis d’enfants. Elles ont tous les documents le stipulant en leur possession. Si vous choisissez cette solution, vous devrez alors établir contrat et fiches de paie. Vous définirez ensemble les horaires et toutes les conditions de l’embauche de votre employée. De nombreux entretiens et visites chez les assistantes maternelles seront nécessaires pour vous décider. Et vous verrez que certaines sont souvent très loin de vos exigences.

6- L’assistante maternelle agréée à votre domicile

C’est en quelque sorte la solution de confort pour vous. Pas besoin de vous presser avant d’aller au boulot pour ne pas être en retard et de presser bébé par la même occasion. L’assistante maternelle est là quand vous l’aurez défini ensemble. Vous vous occupez de toute la partie administrative avec les contrats, les fiches de paie. Là encore il faut souvent rencontrer de nombreuses assistantes maternelles avant de trouver celle qui vous plaira et à qui vous accepterez aussi de confier votre chez vous en plus de votre bout de chou !

7- La halte-garderie

La halte-garderie est la bonne solution lorsque l’on est à mi-temps ou alors que l’on travaille à la maison et que l’on souhaite mettre bébé en collectivité quelques jours par semaine. Cela est aussi une bonne option même si vous ne travaillez pas mais que vous voulez que bébé soit avec des copains et copines. L’attente pour avoir une place est souvent longue donc il ne faut pas traîner pour inscrire votre petit(e). Le prix à payer à la fin du mois est en fonction de vos revenus. Ici Mimi est en halte-garderie et on aime !

8- La jeune fille au pair

Vous l’hébergez chez vous, ce qui offre souplesse, confort, sécurité et sympathie. On ne choisit pas la jeune fille au pair sur un coup de tête, il faut avoir le coup de foudre en quelque sorte pour lui ouvrir les portes de chez soi. Evidemment, on doit avoir la place pour la faire habiter avec soi. Vous définirez son rôle précis car installée dans la famille, elle pourrait aussi vite prendre ses aises.

9- La garde partagée

La facture pour avoir une assistante maternelle agréée à votre domicile grimpe bien vite alors certains parents optent pour la garde partagée. Ils se partagent la même assistante maternelle et définissent ensemble le lieu où les enfants seront gardés. Cela donne lieu à de l’organisation car il faut que les familles se connaissent bien. Elles doivent se mettre d’accord et s’occuper ensemble de toute la partie logistique (l’assistante maternelle doit avoir tout l’équipement de puériculture à disposition par exemple) et administrative !

10- Et le congé parental alors ?

En attendant que bébé atteigne ses 3 ans et rejoigne les bancs de l’école maternelle, cela peut être une alternative. On met le boulot de côté un certain temps mais il faut pouvoir se le permettre financièrement. La CAF paie une partie de la perte du salaire. Malheureusement le jour où il faudra retourner au travail cela risque d’être un peu difficile. Un environnement qui a évolué, des collègues qui ont changé entre temps, un rythme à adopter… Il faut aussi retrouver la place qui est la sienne. Et n’oubliez pas que lorsqu’on parle de congé parental, les mamans comme les papas sont concernés 😉

11- Une baby-sitter non agréée

Certains parents font ce choix quand ils n’en ont pas d’autres. Le plus souvent, il est intéressant de faire jouer ses connaissances, ses proches, qui ont peut-être entendu parler de la fée qui vous aidera. Pour la petite anecdote, j’avais besoin de faire garder ma fille quelques jours par semaine en mai et juin 2015. Aucune solution sauf une connaissance qui s’était manifestée après avoir reçu mon sms de détresse ! Depuis, elle est devenue une véritable amie et une personne de confiance pour Mimi qui l’adore 😉

Evidemment, pour choisir il faudra comparer, trier les arguments, rencontrer plusieurs assistantes maternelles et surtout vite faire votre demande en crèche, en halte-garderie car cela vous aidera. Et chez vous, quel mode de garde avez-vous choisi ?

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *