Mes 3 raisons de faire un projet de naissance


Mes 5 raisons de faire un projet de naissance

Coucou future maman

Tic-tac… L’heure tourne et bientôt le moment de vous rendre à la maternité arrivera. Mais avant cela, durant la grossesse, une question parmi tant d’autres se pose. Souhaitez-vous avoir un projet de naissance ou non ? Chacune a ses raisons d’en faire un ou alors plutôt de ne surtout pas en définir. La peur d‘être déçue si rien ne se passe comme voulu est l’une des raisons. Pour ma part, mettre noir sur blanc quelques souhaits était important cependant tout en gardant à l’esprit que les choses pouvaient ne pas se dérouler comme je le voulais.

Ce projet de naissance avait été glissé dans mon dossier après l'avoir lu avec ma sage-femme. Cliquez pour tweeter

Rien d’impossible ou d’exagéré n’était sur ma liste. Je suis restée très terre à terre sans vouloir la Lune. Et voici les trois raisons qui m’ont poussée à vouloir un projet de naissance.

1) Je ne voulais pas être emportée par des décisions sans comprendre

Le jour de l’accouchement, on ne tombe pas obligatoirement sur la sage-femme qui nous suivait durant la grossesse. On voit souvent de nouveaux visages. Alors dans ce cas-là, toutes les informations que j’aurais pu uniquement donner à l’oral lors de mes visites mensuelles n’auraient pas été transmises. Utiliser l’écrit était une manière d’avoir une trace dans mon dossier bien que je comptais en parler le Jour J, ce que j’ai d’ailleurs fait. Je me suis rendue compte que ce projet de naissance écrit avait été utile lorsque la sage-femme présente pour mon accouchement s’est mise à en parler, m’indiquant l’avoir lu. Elle a d’ailleurs commencé à appliquer l’un des points notés, à savoir être tenue au courant de tout qui se passait, de tous les faits et gestes. Je voulais que rien ne soit dissimulé. Je partais l’esprit tranquille d’ailleurs sans vouloir de péridurale donc le travail sur l’optimisme et le souffle étaient pour moi important.

2) Je voulais me sentir actrice de mon accouchement

Il n’était pas question pour moi de rester couchée en attendant le moment où on me dirait de pousser, de souffler, de bloquer… J’avais envie d’être active, de marcher, d’utiliser le ballon, de pouvoir bouger… Tout cela devient évidemment compliqué lorsque l’on place le monitoring sur le ventre. J’avais envie d’être l’actrice principale en souhaitant des actions réalisables. Mon projet de naissance précisait tout cela. Alors on m’a gentiment indiqué de marcher dans les couloirs. J’ai été ravie de voir qu’on répondait à mes attentes. J’étais rassurée et comprise.

3) Je voulais préciser des choix très importants mais…

Il n’était pas question pour moi d’avoir de péridurale sauf si des circonstances devaient me faire oublier cela. Je voulais absolument allaiter et que bébé soit mis au sein le plus rapidement possible. Je ne voulais pas passer à côté de tout ce qui me tenait à coeur.

Mais il ne faut pas croire qu'un projet de naissance veut dire que vous aurez tout ce qu'il comprend. Cliquez pour tweeter

Envie d’être dans la baignoire pour atténuer la douleur, que papa soit avec vous si une césarienne devait avoir lieu… Des souhaits qui pourraient ne pas être exaucés dans certains cas.

Alors si vous êtes à l’heure de réfléchir sur le projet de naissance, n’hésitez pas à partager avec moi votre ressenti notamment en commentant ou en m’écrivant sur contact@monpremierbebe.fr

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.