Cours de préparation à l’accouchement : pourquoi sont-ils importants ?


Cours de préparation à l'accouchement : pourquoi sont-ils importants ?

Coucou future maman !

Combien se posent mille et une questions sur l’accouchement ? Et à juste titre ! L’accouchement peut faire peur, stresser, angoisser. C’est le moment où bébé viendra au monde, c’est l’accomplissement après ces mois de grossesse. Et maman en est l’actrice principale avec ce futur être à naître. Alors pour répondre à toutes ces interrogations, les expériences des autres mamans déjà passées par là et les livres sont des outils. Mais les cours de préparation à l’accouchement sont selon moi l’outil number one ! Ils sont d’une précieuse aide. Pourtant ils ne sont pas obligatoires. Me concernant, les séances ont eu lieu à la maternité et ne comptaient à chaque fois que trois futures mamans et souvent aucun papa. Nous étions entre nous, entre femmes. Convaincue par ces cours de préparation à l’accouchement ? Je vous en dis davantage pour en être sûre !

Ces séances sont remboursées par la Sécurité Sociale

Les cours de préparation à l’accouchement sont au nombre de huit et ils sont remboursés par la Sécurité Sociale. Evidemment il faut remplir certaines conditions. Les professionnels les dispensant doivent être médecin ou sage-femme (la Carte Vitale est utilisée). De plus, certains types de préparation sont remboursés et d’autres non. Renseignez-vous bien. Les cours peuvent avoir lieu avec une sage-femme libérale mais votre maternité a aussi un programme de cours qui débute vers le septième mois de grossesse.

Inscrivez-vous aux cours de préparation à l'accouchement en avance, les places sont précieuses. Cliquez pour tweeter

Posez toutes les questions sur l’accouchement

Comment reconnaître une contraction ? Où vais-je la ressentir ? Dois-je faire le petit chien en respirant (comme dans les films) ? Et si bébé est mal placé ? Je me souviens qu’avant chaque séance je venais avec ma liste de questions. Tout ce qui me passait par la tête était dit. C’était important de ne laisser aucune zone d’ombre.

Les cours de préparation à l'accouchement sont une formation pour appréhender chaque instant. Cliquez pour tweeter

Il n’y a aucune question bête. Vous pouvez parler des vieilles recettes de grand-mère ou demander la définition de l’épisiotomie par exemple. Il n’y a pas de tabou et certaines mamans se verront davantage à l’aise sans homme dans ces cours. A chacune sa pudeur…

Etre renseignée face à l’imprévu et au meilleur

Lorsque j’ai eu ma césarienne, c’était une petite déception. Avoir participé aux cours a joué un rôle important dans cet état d’esprit. Durant les cours, j’avais évoqué le fait d’être déçue d’avoir une césarienne, de ne pas connaître l’accouchement par voie basse. Comme si un petit quelque chose m’avait mise sur la piste… Savoir qu’il y avait des codes couleur selon l’urgence de la césarienne, avoir la possibilité que papa soit présent durant l’opération… Ce n’était pas l’inconnu pour moi, bien que cela puisse être une opération chirurgicale. Il y a certainement eu moins de déception, moins de fragilité.

On parle vraiment de tout ce qui concerne maman

Les différentes séances permettent de tout traiter ou quasiment tout. Il est question de la valise pour la maternité, de la visite de la maternité, du travail, de la péridurale, de la césarienne, des positions d’accouchement, de l’importance de papa ou d’être accompagnée, de l’après-grossesse, de l’allaitement, des émotions, du baby-blues… Des informations précieuses. Personnellement, je prenais des notes ! J’arrivais au cours avec ma serviette de plage et mon carnet de notes. Comment étaient organisés mes cours ?

  • Premier cours : nous avons fait connaissance en discutant de nos souhaits pour l’accouchement. Nous avons pu aborder notre état actuel en terme de contractions et d’éventuelles difficultés rencontrées.
  • Deuxième cours : nous avons discuté de bébé, de sa position au neuvième mois de grossesse.
  • Troisième cours : nous avons défini ce qu’il fallait apporter avec nous à la maternité concernant les valises et les papiers administratifs.
  • Quatrième cours : nous avons parlé du moment propice pour aller à la maternité en ressentant des contractions, tout en expliquant ce qu’était une contraction. Le travail, la dilatation, l’attente…
  • Cinquième cours : nous avons pratiqué les différentes positions possibles pour l’accouchement.
  • Sixième cours : nous avons découvert la césarienne, les forceps et toutes les solutions pour un accouchement difficile.
  • Septième cours : nous avons visité la maternité afin de nous familiariser avec les lieux, passant de salle en salle comme pour un accouchement.
  • Huitième cours : il était question d’allaitement, du post-partum, du maternage et du retour à la maison.

 

Je conseillerais donc mille fois de participer à ces cours. N’hésitez pas une seule seconde surtout ! N’hésitez pas à partager votre expérience par mail à contact@monpremierbebe.fr

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.