J’ai raté mon accouchement car j’ai eu une césarienne… NON !


J'ai raté mon accouchement car j'ai eu une césarienne... NON !

Coucou (future) maman !

Il était temps d’en parler de cette césarienne. Cette césarienne qui peut complètement faire déprimer. On rêvait d’un accouchement par voie basse et pouvoir entendre les premiers cris de bébé. Avoir ce petit-être tout contre soi pour le découvrir… Mais le jour J les choses ne se déroulent pas comme on espérait. Et vladadam la césarienne est faite en code rouge, en urgence… Et après ça il faut des mois pour ne plus se dire “j’ai foiré mon accouchement”. Alors à toutes celles qui sont concernées, voici un petit message de soutien !

La césarienne ne veut pas dire que vous avez raté votre accouchement ! Cliquez pour tweeter

Je les ressens toutes ces nouvelles mamans ou alors toutes celles qui ont une césarienne programmée. Je les devine elles et leur sentiment potentiellement déjà mitigé sur cette césarienne qui mettra quelques bâtons dans les roues pour bien démarrer dans le maternage. Si j’en parle c’est que j’ai ressenti ce sentiment envahissant, handicapant, frustrant, triste mais surtout qui ne te lâche pas. Conjugué avec le baby blues c’est le cocktail parfait pour ne pas réussir à profiter de bébé pleinement. On ne cesse de ruminer et on se laisse aller… Tout avait pourtant bien commencé. Pas de péridurale comme convenu mais bébé avait le rythme cardiaque qui fatiguait et surtout son menton n’était pas rentré dans la poitrine pour réussir à sortir. Alors je n’ai plus rien contrôlé et là tu te dis “j’ai tout raté”…

Pour le coup, je me fiche des statistiques, qu’on me dise que tel ou tel établissement abuse des césariennes plutôt que de laisser faire la nature. Dés lors que le sentiment d’échec est ressenti, mieux vaut faire le vide et ne penser qu’à l’importance de la césarienne pour la vie d’un bébé à naître.

Une césarienne c'est comme une marque à vie dans votre chair de la naissance de bébé ! Cliquez pour tweeter

C’est vrai qu’avec une césarienne vous ne pourrez pas participer aux conversations avec les copines sur l’accouchement par voie basse (vous sentant un peu exclue). Vous ne pourrez pas évoquer la sensation de rencontre avec bébé tout juste après l’effort intense de sa venue au monde. Vous ne pourrez causer que points de suture ou agrafes. Eventuellement aussi de sonde urinaire (très glamour).

Mais voyons les choses en face… Il existe des pays où être enceinte et accoucher peuvent engager la vie de la maman et de l’enfant. Parce que les soins sont moindres, le suivi par la gynécologue, la sage-femme ou encore la maternité n’égale pas le nôtre en France… Alors avoir une césarienne pour délivrer bébé d’une situation critique est une chance inespérée. Bien sûr qu’il faudra du recul et relativiser pour parvenir à ce raisonnement. Cependant il est important de se le dire !

Avez-vous eu une césarienne ? Est-ce programmé ? Comment l’avez-vous vécue ? Comment l’appréhendez-vous ? N’hésitez pas à partager votre témoignage sur contact@monpremierbebe.fr

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.