Interview : Hot Milk, un magazine au service de l’allaitement !


Interview : Hot Milk, un magazine au service de l'allaitement !

Coucou (future) maman

Par ici on fêtera le 23 septembre prochain les 2 ans de Mimi et surtout 2 ans d’allaitement. Youyouyouuu !!! Autant dire que l’allaitement pour bébé et moi c’est une belle histoire d’amour. Et justement, je suis tombée il a quelques mois sur le magazine Hot Milk. Et c’est avec plaisir que j’ai demandé à Angelique Siar, la rédactrice en chef de répondre à mes questions. Une petite interview histoire que vous puissiez découvrir ce mag, visiter le site www.hotmilkmagazine.com et surtout vous procurer des numéros. Vous allez aimer !

Hot Milk c'est le magazine pratique et utile pour l'allaitement ! Click To Tweet

Monpremierbebe.fr : Comment est né le magazine Hot Milk ?
Angelique Siar : L’idée d’un magazine sur l’allaitement a germé dans ma tête de journaliste un peu après la naissance de mon troisième enfant. J’en ai allaité deux avant lui et là, pour une fois, ça n’avait pas trop bien commencé. Je me suis alors rapprochée de ma sage-femme qui animait des réunions de soutien. Puis au fil des réunions, je me suis rendu compte de la détresse des mamans et surtout j’ai constaté qu’elles véhiculaient beaucoup plus d’idées reçues que d’infos. Un jour, ma sage-femme a demandé une volontaire pour co-animer les réunions. Des mamans m’ont suggéré de le faire, vu que j’avais déjà trois expériences avec l’allaitement. J’ai pas mal hésité puis je me suis lancée. Je découvrais un univers qui m’intéressait dans la pratique mais dont j’ignorais tout. J’ai toujours allaité sans me poser de questions, sans écouter personne, en me faisant confiance. Du coup, j’ai beaucoup lu sur le sujet, la sage-femme m’a formée aussi, et au fil des réunions, j’apprenais aussi beaucoup. Un jour ma sage-femme me dit : “Puisque tu es journaliste, fais un magazine sur l’allaitement ! C’est un réel besoin de société !” J’étais carrément contre l’idée pour diverses raisons. J’ai regardé quand même ce qu’il se passait niveau presse spécialisée sur l’allaitement et là j’ai commencé à me projeter. Si je devais lire un magazine sur l’allaitement, comment je le verrais ? Gratuit, joli, ultra-informatif et facile à lire. C’est comme ça que Hot Milk est né !

Monpremierbebe.fr : Qui retrouve-t-on derrière tous les articles que comprend chaque numéro ?
Angelique Siar : Tout dépend des sujets et des numéros. Sur le dernier, je suis seule (à part les rubriques “L’avis de la sage-femme” et “Le coin des papas”) mais sur les autres il y a des rédactrices de blog, des journalistes, des professionnels de santé, des sage-femmes… Je reste ouverte à toute collaboration. Les rédactrices ont toutes en commun l’expérience de l’allaitement et surtout l’envie de casser les mythes et de rendre accessible au plus grand nombre les vraies informations.

Monpremierbebe.fr : A combien d’exemplaires le magazine est-il tiré ? Où le trouver ?
Angelique Siar : Le magazine est tiré à 5 000 exemplaires. On tourne autour de 1 500 lectures en numérique par numéro aujourd’hui. On vient de passer une année, 4 numéros, 1 par trimestre. Pour la deuxième année, on prévoit un tirage à 7 500 exemplaires. Il y a de plus en plus de diffuseurs qui s’ajoutent seuls. De plus en plus de demandes de toutes parts. Au départ, j’ai fait un travail colossal de prospection de diffuseurs qui m’a pris des mois. Aujourd’hui, je préfère que les diffuseurs viennent à nous, qu’ils marchent au coup de cœur et au bouche-à-oreille. Il y en a presque 300 dans toute la France. La liste est disponible sur notre site web. On va mettre en place l’année prochaine une formule d’abonnement à moindre coût pour toutes les mamans qui le souhaitent, surtout celles qui sont loin des points de diffusion. Affaire à suivre…

Monpremierbebe.fr : Concernant l’allaitement en France spécifiquement à présent, quelle est la situation ? Allaite-on assez ?
Angelique Siar : La situation est catastrophique mais pas désespérée. L’allaitement revient doucement sur le devant de la scène. Il séduit de plus en plus de mamans. En France on n’allaite pas beaucoup et pas assez longtemps. Le problème est culturel. On est dans la culture du biberon avec tout ce qui va avec : un certain féminisme qui tend à séparer le plus vite possible l’enfant de sa mère, des femmes qui ne sont pas aidées avec la pression du congé maternité trop court, des professionnels de santé qui ne sont pas formés et, pire, qui participent à la désinformation de masse sur la pratique de l’allaitement… Il y a un vrai travail à faire en France dans ce domaine. De l’info mais aussi de la formation.

Monpremierbebe.fr : Quels dispositifs devraient être mis en place pour inciter les mamans à plus d’allaitement ?
Angelique Siar : Il faut plus de soutien et je le répète plus de formation. On ne peut pas mettre la pression aux mères si derrière ça ne suit pas… A mon humble avis, le problème va au-delà de tout ça. Pour moi, la femme, dans nos sociétés occidentales, a été sacrifiée sur l’autel du profit. On lui enlève sa confiance en elle et en ses capacités, on lui vole son identité. Les accouchements ultra-médicalisés, le marketing agressif sur le biberon et le lait en poudre, l’image banalisée de la femme en tant qu’objet sexuel… Tout cela nuit gravement aux femmes et profitent à beaucoup. Oui, la femme est faite pour allaiter. Maintenant il y a ces obstacles, ces forteresses qui s’érigent dans les pensées et qui produisent ces résultats. C’est dommage. Mais en prendre conscience est déjà une victoire. Je pense que la femme doit reprendre sa place dans la nature et forcer la société à s’aligner et à la respecter davantage. A respecter ses choix aussi.

L'allaitement dans la vie d'une femme, c'est quelque chose à vivre ! Click To Tweet

Monpremierbebe.fr : Enfin, quels conseils donneriez-vous à une maman pleine de doutes et d’interrogations face à l’allaitement ?
Angelique Siar : Premier conseil : informez-vous ! Il y a de très bons livres sur le sujet et le site de la LLL (La Leche League) est très complet, ça c’est pour le côté théorique. Les bienfaits de l’allaitement ne sont plus à prouver. On sait tous que le lait en poudre n’égalera jamais le lait maternel et qu’allaiter son bébé c’est lui donner toutes les chances pour sa vie future en terme de santé mais aussi de sécurité affective, de potentiel génétique… Le deuxième conseil : essayez ! Il faut un mois pour mettre en place un allaitement. Entourez-vous des bonnes personnes, d’un professionnel de santé formé à l’allaitement, de copines qui ont allaité, du papa si possible que vous avez brieffé de long en large, d’une assoc de soutien, bref que du positif. Si ce n’est pas possible et de toutes les façons, troisième conseil : faites-vous confiance ! Vous êtes merveilleuse, vous êtes une maman et votre bébé compte sur vous et dépend de vous. Vous savez quoi faire, c’est en vous. Il suffit juste de vous lancer dans cette aventure inconnue et fantastique. Quatrième conseil : profitez-en ! Les journées sont longues mais les années passent vite quand on a un bébé !  L’allaitement dans la vie d’une femme, c’est quelque chose à vivre !

A présent je vous laisse visiter le site www.hotmilkmagazine.com et à liker la page Facebook : Hot Milk. Et surtout n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez 😉 

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *