Diversification alimentaire de bébé ? Pas si simple que ça !


Diversification alimentaire de bébé ? Pas si simple que ça !

Coucou (future) maman !

La diversification, quel sujet ! Lors des premiers mois de bébé, tant qu’il ne prend que du lait, on peut se dire qu’on a encore de la marge avant d’être plongée dans le bain des purées et compotes. Cependant une fois le moment venu, vous vous arracherez peut-être les cheveux ne sachant que lui proposer. Alors qu’on se le dise, la diversification n’est pas chose facile.

Voici quelques pistes pour être à l'aise avec la diversification alimentaire de bébé Cliquez pour tweeter

Je commence à 4 ou 6 mois ?

Il y en a pour tous les goûts. Certains parents démarrent à 4 mois. J’ai déjà entendu parler de parents débutant lorsque bébé n’avait que 3 mois et demi. Cependant à cet âge-là, il y a la crainte que le système digestif de bébé ne soit pas prêt à recevoir autre chose que du lait. L’OMS considère qu’après 6 mois, les besoins de bébé se modifient et il a besoin de plus de nutriments qui seront à retrouver dans des légumes, fruits ou autres viande, poisson… Mais attention on ne dit pas de donner à bébé une assiette complète à manger ! Il ne faut pas oublier que bébé découvre de nouveaux aliments, de nouvelles saveurs et il faut y aller pas à pas. Me concernant, j’ai débuté la diversification à ses 6 mois passés. J’ai observé ma fille afin de voir son intérêt porté à la nourriture. Ça ne l’intéressait pas grandement d’ailleurs sauf les carottes. Et certains parents m’ont aussi dit que leurs enfants ne voulaient toucher à leurs fruits, légumes, viande… que vers l’âge de 1 an !

Bébé ne veut pas manger !

On pensait que donner des aliments plus solides que du lait serait facile. Non pas forcément. Evidemment certains parents avec leur retour d’expérience diront que c’est du gâteau, bébé aime et mange. Il en a même redemandé ! Super… Face à cette affirmation, prenez du recul et dites-vous surtout que chaque bébé est différent. Vous allez certainement désespérer en tant que maman, voyant des refus de bébé et des purées recrachées aussi vite qu’elles ont été mises dans sa bouche. “Qu’est-ce que je fais mal ?”, vous vous demanderez. En réalité, rien. Peut-être tout simplement que bébé n’apprécie pas cette nouvelle saveur. On dit souvent qu’il faut proposer à de nombreuses reprises un même aliment pour que bébé puisse s’y habituer. Cependant mieux vaut alterner. Si vous testez la courgette par exemple ou le potiron et que bébé n’aime pas, proposez-lui plutôt de la carotte pour les fois prochaines. Sachez aussi que pour les premiers pas, il faut penser au moment précis où donner la purée : avant le biberon du midi ou après ? Un estomac plein de lait ne voudra pas une purée en plus. De plus, il faudra aussi évaluer si le moment est venu de proposer également un goûter avec une compote ou une purée au dîner. Par ailleurs, on dit souvent qu’il faut proposer d’abord du salé que du sucré, cela n’est pas une vérité pour tous les enfants, faites comme vous voulez en réalité !

Pour la diversification de bébé, surtout pas de pression : on ne le force pas Cliquez pour tweeter

Rien ne sert de s’énerver

Non, ça ne servira à rien de lui mettre la cuillère de force dans la bouche ! Bébé n’est pas un canard qu’il faut gaver pour avoir un bon foie gras 😉 Apprenez à être relax, dans de bonnes conditions pour donner les cuillères de purée à bébé. Il faut attirer son attention, communiquer avec lui pour qu’il se sente en confiance. Ce sera de plus une forme d’encouragements pour lui. Retenez aussi que lors des débuts de la diversification, on parle de quelques cuillères seulement. Ca n’empêche pas certains bébés d’en manger plus évidemment. Pensez cependant à ne pas faire de purée en grosses quantités, si elles sont faites maison évidemment. Cela évitera de faire du gâchis et de vous contrarier (encore ^^). Vous pourrez toujours re-proposer cette purée le jour même (le soir) mais faites attention à la conservation. On ne rigole pas avec ça, surtout pour des bébés !

On passe quand aux morceaux et à la viande… ?

On passe aux morceaux quand bébé a assez de dents pour. Il faut là encore y aller en faisant des petits tests. Pour exemple, ma fille me renvoyait les purées si elles contenaient des morceaux ! Ne proposez pas de grosses cuillères pour les débuts surtout si vous avez peur d’étouffer votre enfant. C’est un sentiment que l’on ressent. Au détour de conversations avec d’autres mamans, on se disait souvent qu’on craignait un accident et de voir bébé changer de couleur en s’étouffant. Concrètement, c’était ce qui nous traversait l’esprit ! Sachez que certains parents ne démarrent pas par des purées mais en proposant des morceaux. L’enfant se familiarise avec ces aliments de cette manière. Il faudrait creuser en ce sens si cela vous intéresse. Quant à la viande, au poisson, aux oeufs, si je devais parler de mon expérience, je vous dirais que les oeufs ont été proposés plutôt vers l’âge de 1 an et viande et poisson à partir du 8ème mois.

Normalement, dans le carnet de santé de bébé, vous avez un “calendrier” de l’introduction des différents éléments dans l’alimentation de bébé. Cela permet de se faire une idée mais si vous décidez de commencer la diversification un peu plus tard alors il vous faudra adapter en fonction de bébé. D’ailleurs sur mangerbouger.fr (allez en bas de page), un planning est aussi disponible. La chose la plus importante est d’observer votre enfant et voir son comportement avec la nourriture. Et retenez que pour beaucoup de parents la diversification est difficile à mener parce qu’on se fixe des objectifs au détriment du rythme de l’enfant. Sachez que comme d’habitude il n’y a pas de recette miracle 😉 donc n’hésitez pas à en parler à votre médecin qui (normalement ^^) saura vous rassurer.

A présent vous avez quelques pistes pour démarrer la diversification Cliquez pour tweeter

Et vous comment comptez-vous vous y prendre ? Comment avez-vous fait pour la diversification ? Je veux tout savoir 😉

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Un commentaire sur “Diversification alimentaire de bébé ? Pas si simple que ça !

  1. Pingback:A chaque bébé son propre rythme : ne l'oubliez pas ! - Monpremierbebe.fr - Sereinement maman