Démarches administratives de la grossesse : récapitulatif !


Démarches administratives de la grossesse, récapitulatif

Coucou (future) maman !

La grossesse demande des démarches administratives et certains délais doivent absolument être respectés. Cliquez pour tweeter

Le personnel médical doit normalement vous indiquer les documents à envoyer et surtout à qui. Des étapes importantes qui ouvriront certains droits . Et si on se faisait un petit récapitulatif ? Allons-y !

La déclaration de grossesse

Ca y est, vous avez eu votre premier rendez-vous chez votre gynécologue ou médecin dans le cadre de votre grossesse. Cette visite doit avoir lieu avant la fin de votre troisième mois de grossesse. C’est à ce moment-là, qu’après l’examen médical, qui comprend aussi une échographie, vous sera remise votre déclaration de grossesse. Dans certains cas, les gynécologues ou les médecins ne sont pas équipés afin de réaliser des échographies. Donc c’est à la maternité ou au centre d’imagerie réalisant des échographies de grossesse que votre déclaration à envoyer à la CPAM et à la CAF vous sera remise. Cette déclaration de grossesse a plusieurs volets. Il faudra en envoyer un à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie et deux autres à la Caisse d’Allocations Familiales.

déclaration de grossesse sur monpremierbebe.fr

Le volet rose pour la Caisse Primaire d’Assurance Maladie

Dans les démarches administratives, il ne faut pas tarder à contacter votre CPAM, sous quatorze semaines de grossesse. L’idéal est de vous rendre sur place directement si vous avez des questions. Le volet rose sera donc à déposer. La CPAM est un interlocuteur de taille puisque la grossesse comprend des examens à se faire rembourser mais aussi les frais d’hospitalisation, les cours de préparation à la naissance… Sans oublier que vous recevrez via la CPAM les indemnités pour votre congé maternité avant et après l’accouchement. Et une fois que vous serez déclarée à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie comme étant enceinte, vous aurez droit à des documents sur la grossesse. Ils comprendront notamment une sorte de calendrier des examens importants de votre grossesse.

Les deux volets bleus sont pour la Caisse d’Allocations Familiales

Il faudra aussi que la CAF soit tenue au courant de votre grossesse, là encore sous quatorze semaines de grossesse. La CAF donne droit à la prime à la naissance ainsi qu’à l’allocation de base qui est versée jusqu’à ce que l’enfant ait atteint ses 3 ans. Il y a également le complément de libre choix d’activité et le complément de libre choix du mode de  garde. Là encore n’hésitez pas à aller à la CAF dont vous dépendez car parfois toutes ces aides peuvent paraître compliquées et mieux vaut avoir des réponses précises à vos questions !

Inscrivez-vous à la maternité

L'inscription à la maternité doit se faire le plus tôt possible, en privé ou public. Cliquez pour tweeter

Habitant en région parisienne, l’inscription s’était faite avant la fin du troisième mois de grossesse. Il fallait se présenter à l’accueil de la maternité avec les papiers suivants :

  • carte d’identité nationale ou passeport
  • carte vitale et attestation de carte vitale (ou preuve de dépôt d’une demande de couverture sociale)
  • attestation d’adresse personnelle (contrat de bail, quittance de loyer) ou certificat d’hébergement + copie de la pièce d’identité de l’hébergeant + dernière quittance ou facture EDF
  • copie de déclaration de grossesse
  • compte-rendu de la première échographie

(En vérifiant la liste que j’avais reçue, je m’aperçois qu’il était aussi question d’une attestation de ressources et de la preuve de la présence en France depuis plus de trois mois. Si le second document ne me concernait pas, je n’ai pas souvenir d’avoir remis le premier document). 

Cherchez déjà un mode de garde

Si vous avez prévu de vous rendre disponible pour bébé sans avoir besoin de mode de garde, cette étape ne vous concerne pas. Mais si vous avez besoin d’une garde alors il faudra déjà vous atteler à la tâche de la recherche.

Vous découvrirez que trouver une place en crèche ou une assistante maternelle n'est pas si facile ! Courage ! Cliquez pour tweeter

Bébé n’est pas encore là que déjà il faut s’y mettre. Et cette étape des démarches administratives peut vous faire désespérer à certains moments. Les places en crèche sont difficiles à décrocher, c’est presque un miracle d’en avoir une. Il faudra constituer votre dossier pour la crèche en contactant votre mairie. Quant au fait de trouver une assistante maternelle, il faut parvenir à trouver le bon profil et la personne avec qui le feeling passera. Renseignez-vous déjà sur les démarches à faire afin d’employer une assistante maternelle. Car oui, vous deviendrez un employeur 🙂 Sachez que le service Petite Enfance de votre ville peut vous fournir une liste des assistantes maternelles à rencontrer. Et la CAF répondra aux questions d’ordre administratif.

Prévenez votre employeur ?

En consultant la marche à suivre concernant la fait de prévenir votre employeur, j’ai envie d’écrire qu’il faut attendre l’instant serein pour le faire. Le faire tôt vous permettra d’avoir un aménagement de votre poste de travail si nécessaire. Votre employeur sera forcément à prévenir puisque vous partirez en congés maternité et donc vous serez absente de votre poste. Cela peut se faire par lettre recommandée contenant votre certificat médical annonçant votre grossesse, avec accusé de réception. Si vous le remettez en mains propres, il faudra alors un “récépissé de remise”. Il y a également un contact à prendre avec votre médecin du travail. Et le départ pour votre congé maternité et votre date de reprise de travail sont à indiquer par lettre recommandée avec accusé de réception. Pour une première naissance, le congé maternité prénatal est de six semaines avant la date prévue d’accouchement. Dans certains cas, il peut y avoir un report de trois semaines au maximum qui seront ajoutées au congé postnatal. Et le congé maternité post-natal est de dix semaines après la date d’accouchement. Il existe également le repos pour grossesse pathologique.

Ces informations devraient vous éclairer car les questions administratives sont souvent un véritable casse-tête ! D’ailleurs une fois bébé arrivé, il faudra transmettre l’acte de naissance à la CPAM, la CAF, votre mutuelle, votre employeur mais aussi au service Petite Enfance pour votre dossier de place en crèche. Il ne faut pas non plus oublier vos assurances. Il y aura également les impôts par la suite.

Et vous, que pensez-vous des démarches administratives de la grossesse ? Compliquées ou faciles comme une lettre à la Poste ? Dites-moi tout !

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please type the characters of this captcha image in the input box

Merci de taper les caractères de l'image Captcha dans le champ

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaire sur “Démarches administratives de la grossesse : récapitulatif !

  1. karinou le a écrit:

    C’est la merde!! En gros, on devrait te prévenir de tout mais en faite on te dis rien!! Ou ils vont te dira après la naissance par ex pour toucher tes indemnités de congé mat ça qui va décaler ton paiement et te mettre dans la merde!!! Eux ils s’en fichent ça les regarde pas que tu sois mal!! Enfin vive l’administration!!!

    • Siham le a écrit:

      Coucou Karine

      Il faut malheureusement aller chercher l’info. Courage ! Une fois que la situation se règle on est bien contente 😉 Le problème est de devoir se serrer la ceinture en attendant les indemnités. N’hésite pas à me faire un retour sur ta situation par mail sur contact@monpremierbebe.fr

      Bien à toi
      Sereinement maman
      Siham

  2. Pingback:Grossesse : quels sont les changements que vous rencontrerez ? - Monpremierbebe.fr - Sereinement maman