Connaissez-vous la néophobie alimentaire chez bébé ?


Connaissez-vous la néophobie alimentaire chez bébé ?

Coucou (future) maman !

A l’heure où bébé ne se nourrit plus uniquement de lait, il faut parfois faire face à son refus catégorique de manger certains aliments. Vous avez beau user et abuser de tous les stratagèmes, rien ne semble fonctionner. Bébé ne veut toujours pas de ces aliments. Et si il connaissait alors la néophobie alimentaire ?

Bébé refuse des aliments. L'une des pistes : la néophobie alimentaire Click To Tweet

La néophobie alimentaire : qu’est-ce donc ?

La néophobie alimentaire serait très courante chez les enfants à partir des 18 mois et jusqu’aux 6 ans. Il s’agit d’une peur face à un aliment nouveau et déjà proposé à plusieurs reprises sans succès. Face à cet inconnu, l’enfant va le rejeter en ne voulant pas le goûter, en le recrachant (si vous le forcez, ce qui n’est donc pas à faire !), en allant même jusqu’à jeter le bol de nourriture s’il est à sa portée. On peut croire que le refus de manger est un caprice d’enfant alors que la peur des aliments est une réalité mais difficile à cerner. Et ne l’ignorons pas, les réflexions autour de nous qualifiant bébé de capricieux ne peut que nous éloigner de cette néophobie alimentaire.

Comment réagir face à la néophobie alimentaire ?

S’énerver, perdre son calme ? Surtout pas. Plus l’enfant verra une réaction exaspérée de la part du parent (ou de l’adulte) qui lui donne à manger et plus il refusera de se laisser aller à tester l’aliment qu’il redoute. Inutile de le gronder, de crier, de s’emporter car cela ne résout rien. Voici quelques pistes afin de mieux gérer une néophobie alimentaire :

  • parler, rassurer et faire preuve de beaucoup de douceur ;
  • manger en même temps que l’enfant pour lui montrer qu’il n’y a pas de quoi avoir peur ;
  • continuer à proposer l’aliment dont l’enfant a peur ;
  • proposer cet aliment sous différentes textures ;
  • mettre en valeur les aliments que bébé ne veut pas pour qu’il puisse les toucher et voir à quoi ils ressemblent avant d’être cuisinés ;
  • ne pas priver bébé de dessert car il n’a pas voulu manger les légumes (malheureusement cela existe).

Faut-il consulter ou non un médecin ? Si vous êtes inquiète : oui mais aussi si vous observez que bébé grossit peu, stagne dans sa prise de poids. Faut-il s’alarmer ? Non puisque la néophobie alimentaire est courante. D’ailleurs, nous avons évoqué la néophobie alimentaire mais la néophobie ou la peur du nouveau peut s’étendre à bien des domaines. Et si il concerne les bébés, il concerne aussi les adultes. Un sacré point commun !

———————

N’oubliez pas ! Demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *