Avec bébé en avion : comment voyager sans stress ?


Avec bébé en avion : comment voyager sans stress ? - monpremierbebe.fr

Coucou (future) maman !

Je viens de me souvenir de mes dernières “vraies” vacances. Nous avions pris l’avion pour faire un Andrézieux Bouthéon (près de Saint-Etienne) – Fez. C’était la première fois que bébé prenait l’avion et se rendait au Maroc. Elle avait 10 mois tout juste. Et moi qui d’habitude aime voyager avec une valise pour deux mois alors que je ne pars que deux semaines, je garde un souvenir assez marrant de ce premier voyage. J’ai même failli en perdre mon smartphone dans l’avion ! Alors je vais vous raconter les péripéties de ce vol.

Voici mes aventures et des conseils pour voyager avec bébé en avion sans stress Click To Tweet

Dormir à l’hôtel à deux pas de l’aéroport

Par où commencer… Dés janvier 2015, il était décidé de partir pour le Maroc durant les congés d’été. Pour l’occasion, je devais être avec bébé et mes soeurs. Papa devait nous rejoindre un peu plus tard. Nous avons utilisé la ligne Ryanair au départ d’Andrézieux Bouthéon. Nous vivons en région parisienne donc cela a été en plus l’occasion de rejoindre l’Isère où habite ma famille. Puis la veille du départ, avec mes deux soeurs et bébé, nous avons pris une chambre d’hôtel à deux pas de l’aéroport. Comme un air de vacances. Notre vol devait décoller en matinée donc cela nous évitait de devoir nous réveiller très tôt afin de prendre la route pour aller à l’aéroport. Avec un enfant il faut voir large niveau timing alors être déjà sur place était rassurant et moins fatiguant. Hop direction donc l’hôtel Première Classe. Des lits pour les adultes et un lit pour bébé. Le tour est joué mais encore faut-il terminer les bagages…

Avec bébé en avion : comment voyager sans stress ? - monpremierbebe.fr

Bébé dans son lit à l’hôtel

Organiser des bagages : pas si simple

Comme dit plus haut, j’ai pour habitude ne pas savoir voyager léger. Alors avec un enfant cela s’est avéré davantage compliqué… quand vous faites le choix de ramener quasiment tous ses jouets ! J’avais oublié qu’on n’était pas en voiture avec la possibilité de caser des choses un peu partout. Concrètement nous avions convenu avec mes soeurs que chacune prendrait ce que je ne parvenais pas à mettre dans mes bagages. J’avais une valise et un sac de voyage répondant aux normes de chez Ryanair pour entrer en cabine. Il y en avait partout. J’avais envie d’occuper bébé au Maroc comme si rien n’existait là-bas. Grosse erreur. Alors ne vous encombrez pas de tout cela. Prenez les plus pratiques et basta ! Tant bien que mal mes deux soeurs ont pu tout ranger dans leurs valises. Mais quel stress de se dire que les bagages risquent d’être trop lourds, sans parler des vêtements pris en nombre ! Verdict aura lieu le lendemain lors des enregistrements !

Le jour du départ, quel bazar !

Oui un petit bazar mine de rien. Pour vous décrire la situation, j’avais ce qu’on appelle un sac à corde et un sac Longchamp XL. Le sac à corde contenait la nourriture pour bébé ainsi que l’eau et le jus avec un biberon vide. Etant donné que j’allaite, nul besoin de biberon de lait artificiel. Dans ce même sac nos papiers d’identité et le fameux smartphone ! Dans le sac Longchamp les vêtements de bébé pour le séjour. Dans les sacs en cabine des soeurs : quelques jouets pour occuper bébé également en plus du reste. Ces jouets : quelle idée d’en avoir pris autant ! Nous arrivons tôt à l’aéroport, parfait pour garer notre voiture. Les enregistrements ne sont pas encore ouverts mais d’autres nous ont précédées et attendent déjà. Petite animation de la première heure, les joueurs de l’AS Saint-Etienne se présentent pour prendre l’avion afin de partir en stage. Ils défilent et les autographes et les photographies se multiplient. Enfin l’enregistrement débute. Aucun excédent ! Super, on a failli y passer… à cause des jouets ? Ai-je oublié de préciser que j’avais aussi pensé aux couches ayant peur de ne pas retrouver exactement les mêmes sur place… ? Au passage en douanes, il faut sortir l’ordinateur du sac et les liquides. Alors plus on a de choses et plus cela est long, sans oublier de pousser la poussette de bébé. D’ailleurs il faut aussi plier cette poussette et un gentil douanier est présent pour porter bébé ! Une fois le portique métallique et les rayons X passés, un contrôle des produits alimentaires ramenés pour bébé est effectué. Heureusement tout est accepté : des sortes de compotes en gourde, une petite bouteille d’eau, un jus. On passe également la douane en sympathisant avec une maman et ses enfants. Et enfin, nous voilà dans la salle d’embarquement.

On embarque et on panique un peu

Si lors de certains embarquements, les parents avec des bébé passent en priorité, cela n’a pas été notre cas. Heureusement nous étions placés aux premières places en rentrant dans l’avion par l’arrière. Juste le temps de laisser la poussette sur le tarmac et nous n’avons plus qu’à nous asseoir et à respirer. Je ne vous cache pas que je sentais un certain stress : être en excédent de bagages principalement mais aussi comment bébé allait donc se sentir. Mais je n’avais pas pensé au fait que je risquais de perdre mon smartphone. Impossible de le retrouver en fouillant. Alors on regarde une fois, deux fois, trois fois. On demande aux soeurs d’aider. On devient vite complètement insupportable voire agressive. Mais où est-il donc passé et si je l’avais oublié en salle d’embarquement après avoir passé un coup de fil à papa ? Et ma soeur qui me répète encore et encore avoir entendu le bruit d’un objet tombant au sol. Et moi qui ne l’écoute pas et qui n’en fais qu’à ma tête. Sans conviction je fouille sous le siège et voilà mon smartphone ! Heureusement qu’elle était là 😉 Autant vous dire qu’après ça, le sourire m’est revenue. Quant à bébé, elle a plutôt été à l’aise, attirant l’attention du steward. Je n’ai pas fait l’expérience de la couche à changer dans l’avion et tant mieux ! Finalement bébé était plus occupé à vouloir manger le siège, regarder ses tatas, regarder à travers la fenêtre…

Avec bébé en avion : comment voyager sans stress ? - monpremierbebe.fr

Bébé est au dessus de l’Espagne

Elle n’a regardé qu’un seul de ses livres. Encore une fois ne vous encombrez pas de jouets. Puis à l’arrivée, on a récupéré la poussette pour filer au poste de douanes. Les formalités remplies, nous n’avons plus qu’à retrouver nos bagages et grand-père nous attend. En route pour la maison familiale ! Quelques heures plus tard, en ouvrant sacs et valises, mes soeurs étaient bien contentes de se débarrasser des jouets et des couches 😉

Avec bébé en avion : comment voyager sans stress ? - monpremierbebe.fr

Ouf ! Enfin au Maroc 😉

Mes conseils ?

  • Prenez dans votre valise des vêtements pour la durée du séjour uniquement surtout si ceux de bébé et les vôtres seront dans le même bagage. A 10 mois, a-t-on vraiment besoin de payer un bagage en plus chez Ryanair ?
  • Enième rappel, si vous voulez prendre des jouets pour le séjour, prenez les plus pratiques et les moins encombrants. Un ou deux… Ne prenez pas toute la salle de jeu de bébé !
  • Evidemment prenez de quoi occuper bébé dans l’avion avec à manger, à boire. Bien assis sur vos genoux ça le calmera. Et un petit livre avec des images.
  • Ne pas oublier le change pour bébé et on peut le changer dans les toilettes de la salle d’embarquement. Avec un peu de chance vous n’aurez pas de grosse commission dans l’avion 😉
  • Il est conseiller de faire téter ou boire bébé au biberon pour éviter les pressions sur les oreilles.
  • Pour les vols longs, renseignez-vous auprès de la compagnie au sujet des berceaux.
  • Faites preuve de patience, de sourire. Pas de stress sinon bébé le sentira et bonjour le fardeau du voyage.
  • Souvent quand bébé s’est beaucoup dépensé juste avant le voyage, a beaucoup été sollicité, une fois à bord, il s’endort. Alors pensez peut-être à ne pas le faire dormir avant (mais on ne peut pas empêcher un bébé de dormir s’il est fatigué !)
  • Et enfin, rangez bien votre smartphone 😉

Une chose est sûre, je voyagerai dix fois plus légère la prochaine fois. Ca tombe bien, on veut tenter Grenade. Avec cet article, je termine donc la série des voyages sans stress en voiture, en TGV et enfin en avion.

N’hésitez pas à laisser votre petit commentaire pour me raconter vos péripéties en avion 😉

———————

N’oubliez pas ! Vous aussi demandez votre e-book sur ces 8 mamans qui vous racontent la maternité ! Il vous suffit de cliquer sur l’image ci-dessous 🙂

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *